#Psychologie | #Bourses de Recherche

Troubles attentionnels et naissance prématurée

19 juin, 2016 | Hélène DEFORGE

Voici un poster présenté lors du 4ème Colloque International de Langue Française sur le TDA/H qui s'est déroulé les 25 et 26 juin 2016 à Bruxelles. Ces résultats ont été obtenus grâce à la participation de 92 enfants âgés de 8 à 11,5 ans à des épreuves d'évaluation de l'attention. Les performances d'attention sont principalement sous la dépendance de variables liées à la prématurité, terme de la grossesse et retard de croissance intra-utérin (ou petit poids de naissance). « Quand on prend en compte tous les facteurs, c'est surprenant d'observer l'impact  fort de la prématurité. Cela pourrait être lié à l’exposition précoce à des situations « stressantes », à un attachement  parfois plus compliqué du fait de l’hospitalisation ... » explique Hélène Deforge.

Les résultats issus de cette recherche (NEORIS), qui rendent compte d’un risque accru de troubles attentionnels/exécutifs chez les enfants anciens prématurés, appuient les observations faites en pratique clinique. Pour l'intelligence globale, outre le degré de sévérité de la prématurité, d'autres résultats ont mis en lumière l’impact de variables environnementales, dont le niveau scolaire des parents. 

Télécharger le document 

Rédigé par
Hélène DEFORGE
Psychologue

RETOUR à LA LISTE DES PUBLICATIONS