#Psychiatrie | #Bourses de Recherche

Sensibilité des moins de 2 mois à la contingence sociale

29 novembre, 2011 | Priscille GERARDIN

« Sensitivity to Social Contingency and Positive Emotion in 2-Month-Olds », Robert Soussignan, Jacqueline Nadel, Pierre Canetet Priscille Gerardin, Laboratoire Vulnérabilité, Adaptation, et Psychopathologie - CNRS, Hôpital de la Salpêtrière, Infancy, 2006, 10 (2), pages 123-144
 
Cet article collectif écrit, entre autres, parla psychiatre de l’enfant et de l’adolescent Priscille Gerardin, vise à résoudre des contradictions présentes dans la littérature scientifique sur la sensibilité des enfants de deux mois à la contingence interpersonnelle. Il suggère que le climat émotionnel dans les échanges à l’intérieur des dyades peut contribuer à la capacité de l’enfant à détecter les relations entre ses propres actions et celles de ses interlocuteurs sociaux.
Psychiatre de l’enfant et de l’adolescent, Professeur de psychiatrie, Responsable des unités universitaires de Psychiatrie de l'enfant et de l'Adolescent - CHU/CH Rouvray, Chef de pôle de Psychiatrie Enfants et Adolescents CH Rouvray

RETOUR à LA LISTE DES PUBLICATIONS