Lauréats 2007

Découvrez tous les lauréats des Bourses de Recherche pour l'enfance

Nadia LEROY

Améliorer la scolarité et l’insertion sociale

Doctorante au laboratoire des sciences de l’éducation de l’université Pierre Mendès France, à Grenoble, Nadia Leroy consacre sa thèse à l’évolution de la motivation des élèves lors de la transition école primaire/collège. Son objectif est "d’identifier les périodes charnières d’inflexion" afin de mieux prévenir l’échec scolaire. Elle cherche également à "connaître les facteurs contextuels (pratiques pédagogiques, familiales) et individuels (estime de soi) qui favorisent, promeuvent et soutiennent un niveau optimal de motivation". A terme, l’enjeu pratique est "de se donner non seulement les moyens d’améliorer la scolarité des élèves, mais aussi d’améliorer leur insertion sociale", explique Nadia Leroy.

Anne-Céline SOUL

Accompagner les enfants atteints de troubles moteurs

En troisième année de doctorat de psychologie à la maison de la recherche en Sciences humaines de l’université de Caen, Anne-Céline Soul étudie la construction de l’espace chez les enfants atteints d’Infirmité Motrice Cérébrale (IMC), lesquels, explique-t-elle, "se distinguent des enfants sans handicap par la fréquence et l’importance des troubles spatiaux" - difficulté à se repérer dans l’espace ou à distinguer sa droite de sa gauche, entre autres. L’enjeu n’est pas mince : "Les notions spatiales sont indispensables aux apprentissages scolaires fondamentaux, tels que la lecture, l’écriture ou les premières acquisitions mathématiques, par exemple grâce à la reconnaissance spatiale de lettres ("b", "d", "p", "q")". "A terme, l’ambition de cette recherche", conclut Anne-Céline Soul, "est de proposer un accompagnement à titre préventif des enfants d’âge préscolaire dont les caractéristiques motrices sont susceptibles d’affecter l’organisation spatiale".