Lauréats

Nelly THOMAS

Bourse de Recherche Eveil des sens - 2021

Prématurité et nutrition entérale parentale

 

 

En France comme ailleurs, la prématurité augmente depuis 15 ans, pour représenter 7,5% des naissances aujourd’hui (0,7% pour la très grande prématurité). Formatrice au sein du réseau de suivi des enfants vulnérables du Val de Marne et psychomotricienne dans le service de réanimation néonatale et de néonatalogie du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC), Nelly Thomas a été récompensée pour son projet consacré à "l’effet de la nutrition entérale parentale du grand prématuré sur la qualité des interactions parents-enfant : étude pilote prospective randomisée monocentrique".

 

Il s’agit d’étudier comment la participation active, manuelle, des parents à la nutrition entérale de leur nouveau-né grand prématuré –plutôt que la méthode traditionnelle, par pousse-seringue électrique– améliore les interactions avec leur nourrisson. Des études antérieures ont en effet montré que la nutrition par les parents améliore le confort à la fois de l’enfant et du parent. Mais que se passe-t-il par la suite : l’alimentation active s’en trouve-t-elle facilitée ? Quid des relations précoces –visuelles, vocales, mimiques– au sein de la famille ? Ces questions restent pour l’heure en suspens.

 

Nelly Thomas se propose d’y apporter de premiers éléments de réponse en se concentrant sur la comparaison entre deux groupes (nutrition parentale versus pousse-seringue) observés à 34 et 37 semaines d’aménorrhée (SA). Elle suivra un très grand nombre de paramètres : durée de la nutrition, paramètres physiologiques de l’enfant, temps de présence parentale, repas donnés au sein à la sortie, délai de l’autonomie alimentaire (c’est-à-dire durée du passage de l’alimentation passive à active), développement psychomoteur du nourrisson, sentiment de compétence parentale…

 

L’enjeu est de taille, puisqu’il s’agit de déterminer si l’alimentation parentale des nouveau-nés prématurés est en effet souhaitable et doit donc être généralisée.