#Autres | #

Les mort-nés à Paris au XIXe siècle - Histoire et Droit - 2009

11 mai, 2016 | Vincent GOURDON

Vincent Gourdon et Catherine Rollet présentent les discussions qui ont entouré la définition dans la législation de l'enfant mort-né. Ils exposent les enjeux qu’ont soulevés ces définitions dans des domaines aussi variés que le droit, la médecine, la religion et la statistique. Les questions débattues dans cet article sont toujours d’actualité : ce n’est que depuis 1993 que la catégorie des « faux mort-nés » a disparu des statistiques françaises, un acte de naissance étant établi pour les enfants décédés avant leur déclaration.

Référence : Vincent Gourdon, Catherine Rollet, “Les mort-nés à Paris au XIXe siècle : enjeux sociaux, juridiques, et médicaux d’une catégorie statistique », Population, 2009, 4, p. 687-722.

Télécharger le document : http://communaute.fondationmustela.com/sites/default/files/populationmor...

Rédigé par
Vincent GOURDON
Directeur de recherche au CNRS, spécialiste de l’histoire de la famille

RETOUR à LA LISTE DES PUBLICATIONS