#Psychologie | #Prix de Recherche Action

L'enfant trop vivant

28 mars, 2017 | Claire METZ

À partir de leur expérience en CMPP auprès d’enfants dits « hyperactifs »,  Claire Metz et Anne Thevenot montrent comment le discours sur l’enfant peut se substituer à la parole de l’enfant. De ce fait, ce qui pourrait être recherché comme cause du comportement instable d’un enfant est absent. C’est le comportement, devenu maladie, qui se trouve alors envisagé comme cause des difficultés de l’enfant. Les deux psychologues ont rencontré vingt familles pour lesquelles au moins un enfant avait été diagnostiqué hyperactif. Un entretien semi-directif avec ces familles a été suivi d'un entretien et d'évaluations projectives (Roschach et TAT) avec l’enfant. Les résultats partiels de cette recherche sont présentés dans cet article.  
 
Référence : Claire Metz et Anne Thevenot, L'enfant trop vivant, Le journal des psychologues, 2008
 
 
Rédigé par
Claire METZ
Psychologue

RETOUR à LA LISTE DES PUBLICATIONS