#Maïeutique | #Bourse de Recherche en Maïeutique

La maternité déployée. Du « don de gestation » au don d’enfantement

01 septembre, 2014 | Hélène MALMANCHE

Mémoire de sociologie, EHESS/Paris XIII, septembre 2014 
 
À partir d’études de la grossesse et de l’accouchement au terme d’une gestation pour autrui (GPA), ce mémoire montre de quelle manière « la maternité peut se déployer entre plusieurs femmes, chacune incarnant une facette différente de l’engendrement à plusieurs ». Les liens entre le fœtus, futur nourrisson puis jeune enfant, les parents d’intention, la gestatrice, et leurs entourages respectifs montrent à quel point la GPA revêt une « dimension hautement relationnelle ». Si de nombreux points restent à explorer, les gestatrices comme les mères d’intention décrivent la GPA comme un acte profondément « humain ». Ces situations n’effacent pas la réalité de la marchandisation du corps et de l’exploitation des femmes présentes dans certaines pratiques de GPA, mais ouvrent la voie à une réflexion sur une possible « gestation pour autrui ‘éthique’ ».
 

RETOUR à LA LISTE DES PUBLICATIONS