#Psychologie | #Bourses de Recherche

La conception du temps chez les enfants cérébrolésés

22 avril, 2016 | Florence LABRELL

Les enfants qui ont été traités pour une tumeur du cervelet, organe impliqué dans la perception du temps, ont plus de difficulté que les autres à estimer la durée des activités quotidiennes et à appréhender les concepts de temps linéaire et cyclique. Cependant ils montrent des aptitudes équivalentes aux autres pour les unités temporelles, la planification et la pensée diachronique. D'après les auteurs, avec le questionnaire utilisé, ces enfants cérébrolésés ne présentent pas une conception du temps très différente de celle d’enfants non atteints. Leurs résultats seraient plus liés l'expérience individuelle des enfants qu'au rôle du cervelet lui-même.
 
Référence : F. Labrell, V. Kieffer, J. Grill, G. Dellatolas, «Conceptions of time in children treated for malignant cerebellar tumours », Brain Injury, Volume 28, issue 10, 2014
 

 

Rédigé par
Florence LABRELL
Enseignant-chercheur en Psychologie

RETOUR à LA LISTE DES PUBLICATIONS