#Psychologie | #Bourses de Recherche

La chanson-action comme organisateur de l’attention chez le bébé de trois à six mois

15 décembre, 2011 | Anne DELAVENNE

« De l’intimité à la complicité : la chanson-action comme organisateur de l’attention chez le bébé de trois à six mois », thèse de doctorat présentée par Anne Delavenne et dirigée par le Pr. Michel Imberty et Maya Gratier, Centre de Recherche sur la Musique, la Musicalité Humaine et les Interactions, université Paris Ouest Nanterre-La Défense, février 2011.
 
Dans le cadre de sa thèse en psychologie de la musique, Anne Delavenne étudie la coordination temporelle entre d’une part, l’organisation de la performance maternelle (chant et gestes des mains) et d’autre part, les variations de l’attention visuelle et la vocalisation du bébé à 3 mois et à 6 mois au cours d’une « chanson-action » associant gestes et chant maternels, en l’occurrence « les marionnettes ». Elle a ainsi étudié les échanges d’une vingtaine de dyades mère-enfant à trois mois puis à six mois, grâce à une méthode basée sur des micro-analyses acoustiques et filmiques. Elle a découvert qu’à trois mois, le bébé est principalement attentif au visage de la mère et vocalise surtout à la fin des strophes. A six mois, le bébé partage plus son attention entre le visage et les mains de la mère et la majorité de ses vocalisations sont synchronisées avec le début des pulsations du chant maternel. Par ailleurs, les analyses de la jeune psychologue ont révélé d’importantes différences liées au genre du bébé : la performance des mères de bébés garçons s’avère globalement plus régulière que celles des mères de bébés filles.
 
Rédigé par
Anne DELAVENNE
Psychologue

RETOUR à LA LISTE DES PUBLICATIONS