Lauréats

Jean-Luc DI STEFANO

Prix de Pédiatrie Sociale - 2014

Création d’un atelier plurilingue au CAMSP : la bientraitance de la famille par la langue d’origine

En 2014, le lauréat du Prix de Pédiatrie Sociale est Jean Luc Di Stefano, pédopsychiatre au Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP) polyvalent des Bouches-du-Rhône, accompagné de Sara Greaves, enseignante-chercheure au Lerma (Laboratoire d’études et de recherche sur le monde anglophone) à l’Université Aix-Marseille, pour leur projet d'atelier plurilingue au CAMSP. Le comité de pilotage du projet lauréat inclut également le Pr Chabrol, chef de service de neuro-pédiatrie du Centre hospitalier de la Timone, le Pr Monique De Mattia-Viviès, professeur de linguistique anglaise, et des membres du séminaire "Handicap et symptôme". "Nous avons remarqué que ces familles étaient souvent embarrassées pour s’exprimer en français devant leurs enfants, les mots leur venant à l’esprit étant issus du vocabulaire d’une autre langue, explique Jean Luc Di Stefano. Même si certaines parlent parfaitement le français, il nous a paru intéressant de leur proposer un exercice où la spontanéité de leur expression pouvait refléter leurs origines et de leur histoire". Et par là-même, un exercice grâce auquel révéler les tensions exacerbées par le plurilinguisme. De toutes origines sociales et linguistiques, les familles concernées ont consulté au CAMSP pour des motifs variés. Le suivi de l’atelier sera effectué en interne, au CAMSP, par les soignants et à l’extérieur, par le Lerma (Laboratoire d’études et de recherche sur le monde anglophone), à l’UFR ALLSH (Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines) de l’université Aix-Marseille. Concrètement, un atelier mensuel réunira six à dix parents pour une durée de deux à trois heures. Au programme : lecture, rédaction de textes selon des contraintes littéraires précises, imagination de personnages, discussions etc. L’atelier sera animé par le pédopsychiatre et un soignant du CAMSP, ainsi qu’un enseignant-chercheur spécialisé dans les ateliers d’écriture plurilingue. Si les participants le souhaitent, un livre collectif multilingue sera rédigé et mis en libre accès dans la salle d’attente du CAMSP. Parallèlement, des initiations et des formations à cette démarche seront proposées aux équipes soignantes et aux psychologues des CAMSP de la région.

Les publications de Jean-Luc DI STEFANO

07 octobre 2014

Enfants migrants

Série de réflexions préalables à l’accueil d’enfants migrants, cette intervention s’interroge sur la place du bilinguisme auprès d’eux en empruntant à de nombreux écrivains français... En savoir plus

31 décembre 2012

Dissociating Form and Meaning in Bilingual Creative Writing and Creative Translation Workshops

Sara Greaves et Marie-Laure Schultze, « Dissociating Form and Meaning in Bilingual Creative Writing and Creative Translation Workshops » dans Monique De Mattia-Viviès (sous la direction de), « ... En savoir plus

31 décembre 2011

Guerre et guérison des mots. Le rôle de l’atelier d’écriture dans l’apprentissage des langues

Sara Greaves et Marie-Laure Schultze, « Guerre et guérison des mots. Le rôle de l’atelier d’écriture dans l’apprentissage des langues », dans Foued Laroussi et Fabien Liénard (sous la d... En savoir plus