Lauréats

Hélène DEFORGE

Bourses de Recherche - 2008

Prématurité et inhibition

Rattachée au laboratoire de psychologie des universités lorraines, Hélène Deforge est psychologue au service de néonatologie de la maternité régionale de Nancy, où elle participe au suivi des anciens grands prématurés. En 2003, plus de 50 000 enfants sont nés prématurément en France, soit 7,2 % des naissances. Or, explique Hélène Deforge, "la prématurité peut être à l’origine de déficits légers, cognitifs ou comportementaux, qui affectent le langage, les domaines visuo-spatial et visuo-moteur, l’attention et les apprentissages". "Certaines de ces difficultés sont actuellement interprétées en termes de déficit de l’inhibition", précise-t-elle : "L’inhibition peut être définie comme un ensemble de processus attentionnels chargés de rejeter ou de maintenir hors de la mémoire de travail les informations non pertinentes pour l’activité en cours". Un déficit inhibiteur peut se manifester, par exemple, par des comportements "impulsifs" ou une difficulté à se concentrer. La recherche post-doctorale d’Hélène Deforge vise à mieux comprendre ce mécanisme, afin d’améliorer le soutien psycho-éducatif ou pédagogique aux enfants concernés : prises en charge en orthophonie ou en psychomotricité, entraînement des facultés d'attention…

Les publications de Hélène DEFORGE

19 juin 2016

Troubles attentionnels et naissance prématurée

Voici un poster présenté lors du 4ème Colloque International de Langue Française sur le TDA/H qui s'est déroulé les 25 et 26 juin 2016 à Bruxelles. Ces résultats ont été obtenus grâce ... En savoir plus

05 décembre 2011

Prématurité, fonctions exécutives et fonctions mnésiques

« Prématurité et fonctions exécutives », Hélène Deforge, Anne Marie Toniolo et Jean-Michel Hascoët, chapitre du livre Le développement de l’enfant né prématuré, coordonnée par Daniel... En savoir plus

31 mars 2011

La remédiation cognitive pour lutter contre les troubles attentionnels et exécutifs

 « Prise en charge des troubles attentionnels et exécutifs chez l’enfant - La remédiation cognitive : pratiques et perspectives », Hélène Deforge, Développements, mars 2011, pages 4-2... En savoir plus

01 janvier 2008

Sur l’hypothèse d’un déficit des processus d’inhibition chez des enfants anciens prématurés

« Regarde-moi, je te regarde, et pourtant le sais-tu ? Le regard en face-à-face mère-bébé dans le paradigme du Still Face », Enfances & Psy, Erès, avril2008, n° 41, pages 23-32.  ... En savoir plus