Lauréats

Flora BLANGIS

Prix de Pédiatrie Sociale - 2019

Etude des retards diagnostiques de la maltraitance physique du jeune enfant

Sage-femme épidémiologiste au CHU de Nantes, Flora Blangis a remporté le Prix de Pédiatrie Sociale pour un projet consacré à « l’étude des retards diagnostiques de la maltraitance physique du jeune enfant ». Outre Flora Blangis, l’équipe en charge du projet associe des pédiatres au CHU de Nantes et à l’hôpital Necker-Enfants malades, ainsi que des chercheurs et professionnels socio-éducatifs.

Dans le cadre de recherches antérieures et de discussions avec les pédiatres, Flora Blangis a constaté « une grande hétérogénéité dans les connaissances et les pratiques des médecins de soins primaires dans le repérage et l’accompagnement des enfants suspects de maltraitance ». Pour combler les besoins d’information et de formation que cette méconnaissance révèle, la chercheuse mène à bien une recherche au sein de l’Unité d’Accueil des Enfants en Danger (UAED) du CHU de Nantes en lien avec une équipe de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Les parcours de soins de 200 enfants admis au CHU de Nantes avec suspicion de maltraitance ayant été recueillis, leur analyse doit permettre d’identifier des pistes d’amélioration du parcours de ces enfants, notamment grâce à un meilleur repérage diagnostique et à des mesures d’alerte rapides. En outre, une vidéo d’animation pédagogique sera réalisée avec les pédiatres de l’UAED puis diffusée auprès des médecins, avec une évaluation des connaissances avant et après visionnage. Parallèlement, une publication à caractère scientifique sur les délais diagnostiques des maltraitances physiques de l’enfant est prévue pour 2020.