Entretien avec Anne-Marie BOUVIER

Anne-Marie BOUVIER

24 janvier, 2012

Formée en ethnologie, j’ai longtemps travaillé comme chef de projet dans des quartiers sensibles, dans le cadre des dispositifs « politique de la ville ». Une excellente école, à la croisée des enjeux urbanistique, social, économique, de formation…

 

De l’ethnologie au militantisme associatif

Par la suite, en pleine pandémie du VIH, j’ai commencé à militer comme bénévole à l’association Solidarité Enfants Sida (Sol En Si). J’y ai rapidement été embauchée pour y développer l’accueil Enfants-parents et le suivi des enfants malades dans les familles immigrées. C’est là que je me suis rendu compte à quel point l’éducation était fondamentale. Après un troisième cycle en Développement international par l’éducation et un stage long à l’Unesco, je suis devenue responsable du programme Enfance-éducation de la Fondation de France à la mi-2009.

RETOUR à LA LISTE DES INTERVIEWS