#Psychologie | #Bourses de Recherche

Distanciation et mémorisation des noms à cinq ans

22 avril, 2016 | Florence LABRELL

Dans une école maternelle située en zone d'éducation prioritaire (ZEP) durant deux ans, Florence Labrell, Christine Maintier et Marie Olivier ont testé l'hypothèse selon laquelle des séances de langage basées sur une distanciation de haut niveau influencent positivement le rappel des noms d’objets, et de manière plus générale, le développement lexical.
 
Référence : Florence Labrell, Christine Maintier et Marie Olivier, « Distanciation et mémorisation des noms à 5 ans : une recherche action en ZEP », Revue française de pédagogie, 160, juillet-septembre 2007
 
Rédigé par
Florence LABRELL
Enseignant-chercheur en Psychologie

RETOUR à LA LISTE DES PUBLICATIONS