Lauréats

Candie GRANGÉ

Bourse de Recherche en Maïeutique - 2021

Soins de santé mentale chez les femmes migrantes

 

 

Sage-femme clinicienne et coordinatrice de l’Enquête nationale périnatale 2021, Candie Grangé consacre son Master 2 en santé publique à l’université Paris-Saclay au sujet suivant : "Les soins de santé mentale sont-ils accessibles à toutes les mères ? Identification des besoins en santé mentale et orientation des femmes migrantes en situation de précarité au cours de leur grossesse et du postpartum par les professionnels de la périnatalité".

 

Ayant participé à un groupe de paroles pour femmes migrantes, Candie Grangé a pu en observer les bienfaits au fil des séances. Or elle a constaté que certaines femmes, y compris parmi celles présentant des antécédents psychiatriques majeurs, bénéficient d’un accompagnement professionnel très tardif. En outre, des études révèlent que les mères nées à l’étranger sont plus à risque de développer une dépression post-natale.

 

Quels sont donc les freins à l’accès aux soins de santé mentale des jeunes mères migrantes ? Des entretiens menés auprès de professionnels de la périnatalité permettront dans un premier temps d’identifier, dans leurs discours, la manière dont est repérée –ou non– la détresse psychique des femmes migrantes. Par exemple, les soignants considèrent-ils qu’une détresse manifeste est intrinsèquement liée aux conditions matérielles d’existence et relève d’une prise en charge sociale plus que psychique ? Il s’agira ensuite d’évaluer les limites à la proposition effective d’un accompagnement en santé mentale.