Lauréats 2013

Découvrez tous les lauréats des Prix de Recherche Action

Claire METZ

L’accompagnement des enfants exposés aux violences conjugales et soutien à la relation mère-enfant

  • Thème: Les vulnérabilités de l’enfant (de la naissance à 7 ans)

Maître de conférence en psychologie à l’université de Strasbourg et psychologue libérale, Claire Metz s’est vu attribuer un prix de 8 000 euros pour son projet de recherche-action consacré à "l’accompagnement des enfants exposés aux violences conjugales et soutien à la relation mère-enfant". Son équipe rassemble des membres du laboratoire de recherche en psychologie "Subjectivité, lien social et modernité" de l’université de Strasbourg et des professionnelles de Regain, (foyer d’hébergement strasbourgeois qui accueille des femmes victimes de violences conjugales) une éducatrice de jeunes enfants, des psychologues et une sociologue. Ce projet vise à élargir le dispositif de prise en charge "P'tits Yeux P'tites oreilles" (PYPO) mis en place dans le cadre de Regain : destiné au départ à l’accompagnement des enfants, il intégrera désormais le soutien à la relation mère-enfant. Une ambition qui se nourrit d’une conviction, résumée par Claire Metz : "Le mieux-être des enfants exposés à ces violences nécessite un travail sur le lien mère-enfant […] qui paraît déterminant à la fois dans la situation présente et dans une visée préventive, afin que l’enfant n’intègre pas la violence et l’agressivité comme une modalité relationnelle normale". Cette recherche s’effectuera auprès d’une quarantaine de mères et de leurs enfants âgés de 0 à 7 ans, hébergés au foyer ou adressés par les partenaires de Regain (foyer d’hébergement Home protestant, association Accord d’aide aux victimes, Point accueil victime de l’Hôtel de Police…). Dans le cadre d’un accueil confidentiel et gratuit, elle offrira à chaque famille un suivi individuel et personnalisé et aux enfants, des ateliers collectifs animés par une psychologue et une éducatrice, afin de "rompre le silence". Elle permettra d’évaluer les effets de la prise en charge des enfants et leurs mères, ainsi que l’évolution de leurs liens. Et donc, in fine, d’améliorer les modalités de prise en charge. En prolongement de cette recherche-action est prévue l’organisation, en 2015, d’un colloque international sur les enfants exposés aux violences conjugales et leurs mères.