Lauréats 2012

Découvrez tous les lauréats des Bourses de Recherche

Manon VIALLE

Sociologie des temporalités et des asymétries masculin/féminin dans l’assistance médicale à la procréation (AMP) : le cas de l’infertilité féminine

Étudiante à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) de Marseille, Manon Vialle prépare une thèse de doctorat sous la direction d’Irène Théry, directrice d’études à l’EHESS. Elle a reçu une Bourse de Recherche de 6 000 euros de la Fondation Mustela. "L’AMP apparaît comme un excellent laboratoire d’analyse, révélateur de la place qu’occupent les hommes et les femmes autour de la procréation et l’engendrement" : tel est le postulat qui guide Manon VIALLE dans sa recherche. En effet, historiquement, une des asymétries masculin/féminin reposait sur le fait que seule la mère était nécessairement connue de manière certaine et qu’elle ne pouvait se détacher de cette réalité biologique sauf à se rendre coupable de crimes punis par le Code pénal. Or, dans le cadre de l’AMP, ce modèle – que Manon Vialle fait remonter à l’époque romaine – se trouve remis en question. Et d’expliquer : "Dans le cas de l’insémination artificielle avec sperme du conjoint (IAC), le père devient aussi certain que la mère (…). Et dans le cas d’un don d’ovocyte (…), c’est la mère qui ne sera pas la génitrice de l’enfant." Autrement dit, l’AMP "conduit à un rapprochement des sexes dans le rapport à la vérité procréatrice : la femme comme l’homme peuvent avoir procréé ou non l’enfant qu’ils engendrent." Ce sont "ces métamorphoses de la parenté" que Manon Vialle se propose d’étudier, et plus particulièrement "les représentations contemporaines de la paternité et de la maternité à partir de la façon dont les asymétries masculin/féminin sont vécues, et dans certains cas instituées dans le cadre de l’AMP". A cet égard, la temporalité – biographique et procréative –constitue un enjeu d’une particulière richesse : face à elle, hommes et femmes demeurent dans une position asymétrique. Cette thèse sera nourrie de la littérature existante et d’entretiens réalisés tant avec des professionnels que des patients suivies en PMA.